Tag Archives: Web 2.0

  • Parcours découverte de la ville au Lazaret d’Ajaccio

    Mardi 19 mai se tenait l’édition 2009 du parcours découverte de la ville d’Ajaccio, auquel le CRDP de Corse a participé. Organisé au Lazaret d’Ajaccio à l’initiative du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE 2A) et en présence de l’Inspecteur d’académie de la Corse-du-Sud, quatre classes ont travaillé pendant l’année scolaire et ont analysé plusieurs quartiers de la ville d’Ajaccio.

    En particulier, la classe de CP-CE1 de Mr Biancardini de l’école Forcioli Conti a appris à observer le quartier de la citadelle, déceler les traces du passé, et finalement retranscrire le tout dans une production numérique à l’aide du matériel eBeam de tableau blanc interactif dont l’école dispose depuis l’année dernière.

    Le TNI a été mis en vedette par la présentation réalisée par les élèves de la classe aux nombreux autres enfants venus des classes de la ville, avec des solutions utilisant des applications web 2.0 de plus en plus performantes (Google Earth, Didapages, album Picasa web). Cette façon de présenter le parcours réalisé par la classe de CP-CE1 a permis de donner une réelle valorisation du travail des enfants lors de cette journée dans le cadre prestigieux du Lazaret d’Ajaccio.

  • Une boîte à outils web 2.0

    Une boîte à outils présentant de nombreux services du web 2.0 sur le site de l’Artesi d’Ile de France (Agence Régionale de la Technologie et de la Société de l’Information).

    Voir la boîte à outils

  • Le langage en maternelle

    Présentation réalisée pour un stage de premier degré le 7 mai 2009

  • KIDO’Z, un environnement web sécurisé pour vos enfants

    KIDO’Z offre un environnement web sécurisé pour vos enfants. Il s’agit d’un navigateur basé sur la plateforme Adobe AIR qui offre un environnement sur et confidentiel pour pouvoir regarder des vidéos et visiter des sites approuvés à l’avance.

    En tant que parent vous bénéficiez d’un contrôle personnel où vous pouvez définir toutes sortes de paramètres et restrictions. Tout contenu provenant du web devra recevoir votre approbation et tous les pop-ups et téléchargements d’applications ou de fichiers sont bloqués d’avance.

    Pour les enfants toute l’interface est entièrement visuelle; pas besoin de savoir écrire ou lire. Le menu principal du navigateur est divisé en trois catégories principales: jeux vidéos et sites web.

    KIDOZ est pour l’instant gratuit mais offrira sûrement bientôt des offres de contenu payants (des vidéos, des nouveaux jeux,etc…)

    Téléchargement : home

  • Le futur de la rencontre entre web et éducation

    Approches Interdisciplinaires du Web : Le Web et le futur de l’éducation I http://masterwebscience.wordpress.com

    Pendant longtemps, le e-learning a été vu comme un parent pauvre des systèmes d’éducation classiques. De moindre qualité, l’enseignement à distance permet ce “apprendre quand je veux, où je veux” ; l’étudiant classique a une quarantaine d’année, a un emploi. Il reçoit des contenus, mais il est isolé, et n’a pas d’interactions avec des professeurs ou d’autres étudiants.

    Désormais, grâce à l’apparition du web 2.0, le statut du e-learning a changé. Il s’appelle désormais web-based learning. Les mots d’ordre en sont : personnalisation, abondance de contenu, liberté. L’interaction est placée au coeur de l’apprentissage. Cette direction est promue par le processus de Bologne (qui vise à créer une European Higher Education Area). Dans le futur, les ressources pour l’éducation seront disponibles pour tous. L’apprentissage sera centré sur la capacité à créer des liens entre les objets (c’est le connectivisme). Le méta-apprentissage, c’est à dire l’ “apprendre à apprendre” deviendra essentiel.

    Et l’apprentissage devra se faire tout au long de la vie.  C’est peut être l’observation de nouveaux usages sur Internet (construction collaborative de savoirs et d’outils, vagabondage et sérendipité,  évaluation collective des contenus) qui permet aujourd’hui la réactivation des théories sur l’”apprentissage actif” ou “métapprentissage” (voir par exemple le knowledge building). Si l’on considère également les capacités d’accueil limitées des universités  classiques, et l’afflux massif de nouveaux étudiants dans les prochaines années dans les pays en développement, il devient évident que nous devons dès maintenant prendre un tournant radical et imaginer de nouvelles formes d’éducation utilisant à plein les possibilités du web.