Nathalie Kosciuzko-Morizet dévoile les projets retenus par le gouvernement pour développer l’offre en matière de serious games. Une enveloppe de 145 millions d’euros a même été débloquée pour les 48 projets émanant principalement de PME/TPE. Les thématiques les plus plébiscités ont été l’enseignement et la formation (19 %), la santé et la médecine (14%) et les entreprises (11 %).

Par définition, le jeu sérieux est une application informatique qui combine une intention sérieuse, de type pédagogique ou marketing avec des ressorts ludiques issus non seulement du jeu vidéo mais aussi de la simulation informatique.

Liste des projets retenus