Se basant sur un graphique « mis en avant par Guy LeCharles Gonzalez du Digital Book World » dans « le rapport 2010 sur la lecture des enfants et de la famille, édité par le groupe Harrison et l’éditeur Scholastic », LeMonde.fr publie un article ou l’auteur s’interroge sur les raisons du déclin du « temps de lecture des 6-17 ans au profit du temps passé en ligne ou à téléphoner ».

  • Et si le livre n’était pas “suffisamment socialisant” ?
  • Faut-il rendre le livre plus social ?
  • Et si lire n’était pas si important ?
  • Faut-il rendre le livre plus ludique ?

En savoir plus :
Consulter l’article
Consulter le rapport (en anglais)