OpenPaint, un éditeur d’image open source

Filed Under (Logiciels) by Christophe Gallego on 23-04-2009

Tagged Under : ,

Cette application est un logiciel facile à utiliser, l’accent a été mis sur une interface intuitive.

Caractéristiques :
* Plusieurs onglets pour chaque image
* Supporte la plupart des formats d’images (BMP, PNG, JPEG, GIF, PCX, PNM, TIF, IFF, XPM, ICO, CUR, ANI)
* Nombreux outils comme le crayon, pinceau, remplissage, texte, sélection, etc
* Options pour redimensionner l’image, la rotation, et plus …
* Filtres :inversion, brouillage, pixelisation, niveaux de gris, monotone et plus …

Téléchargement : http://openpaint.org/

Le futur de la rencontre entre web et éducation

Filed Under (Rapports/enquêtes) by Christophe Gallego on 22-04-2009

Tagged Under : , , , ,

Approches Interdisciplinaires du Web : Le Web et le futur de l’éducation I http://masterwebscience.wordpress.com

Pendant longtemps, le e-learning a été vu comme un parent pauvre des systèmes d’éducation classiques. De moindre qualité, l’enseignement à distance permet ce “apprendre quand je veux, où je veux” ; l’étudiant classique a une quarantaine d’année, a un emploi. Il reçoit des contenus, mais il est isolé, et n’a pas d’interactions avec des professeurs ou d’autres étudiants.

Désormais, grâce à l’apparition du web 2.0, le statut du e-learning a changé. Il s’appelle désormais web-based learning. Les mots d’ordre en sont : personnalisation, abondance de contenu, liberté. L’interaction est placée au coeur de l’apprentissage. Cette direction est promue par le processus de Bologne (qui vise à créer une European Higher Education Area). Dans le futur, les ressources pour l’éducation seront disponibles pour tous. L’apprentissage sera centré sur la capacité à créer des liens entre les objets (c’est le connectivisme). Le méta-apprentissage, c’est à dire l’ “apprendre à apprendre” deviendra essentiel.

Et l’apprentissage devra se faire tout au long de la vie.  C’est peut être l’observation de nouveaux usages sur Internet (construction collaborative de savoirs et d’outils, vagabondage et sérendipité,  évaluation collective des contenus) qui permet aujourd’hui la réactivation des théories sur l’”apprentissage actif” ou “métapprentissage” (voir par exemple le knowledge building). Si l’on considère également les capacités d’accueil limitées des universités  classiques, et l’afflux massif de nouveaux étudiants dans les prochaines années dans les pays en développement, il devient évident que nous devons dès maintenant prendre un tournant radical et imaginer de nouvelles formes d’éducation utilisant à plein les possibilités du web.

AbulEduLive: un cédérom amorçable en version monoposte

Filed Under (Non classé) by Christophe Gallego on 21-04-2009

Tagged Under : ,

Découvert sur Framasoft , AbulÉduLive se présente sous la forme d’un CDROM amorçable que vous pouvez ensuite éventuellement installer sur le disque dur de votre ordinateur. Ce cédérom  propose  une interface simple adaptée aux enfants.

Il comprend la majeure partie des logiciels présents sur le serveur AbulÉdu, notamment :

  • les logiciels du Terrier, une trentaine de logiciels éducatifs adaptés aux classes maternelle et élémentaire (mulot, calculs, associations, aller, tableaux, …), conçus par et pour des enseignants/éducateurs.
  • Gcompris (suite ludo-éducative complète de plus de cent activités pour les enfants)…
  • Firefox (navigation Internet), OpenOffice.org (Suite bureautique), The Gimp (traitement d’images), Gthumb (visionneur),
  • Des outils éducatifs : éditeurs de QCM, Géométrie dynamique, repérage dans l’espace, programmation LOGO, coloriages, jeux de réflexion…

Chaque logiciel est proposé dans sa version la plus récente au moment de la sortie du CD.

Téléchargement :
Homepage

Procaster, nouveau service de diffusion sur le web

Filed Under (Web 2.0) by Christophe Gallego on 20-04-2009

Tagged Under :

Procaster est un nouveau service de diffusion en temps réel qui vous permet de faire une présentation à un groupe sur le Web. Ce service va permettre d’enregistrer votre écran  non pas pour enregistrer une vidéo (ScreenCast) mais pour le diffuser en streaming et en live sur internet.

Après téléchargement et inscription, vous pouvez :
– utiliser votre webcam et diffuser directement sur le web;
– vous pouvez diffuser une présentation PPT, une page web, une vidéo ou du son, en étant immédiatement visible par les internautes;
– utiliser un chat modérable intégré;
– disposer de l’adresse URL vers la page ou bien intégration possible dans une page ou un blog

Pour organiser une réunion, il faut installer un client qui pour l’instant n’est disponible qu’en version Windows. Une version Mac devrait être disponible sous peu.

L’évolution de la plate-forme de e-learning Moodle

Filed Under (Libre, Logiciels, Non classé) by Christophe Gallego on 17-04-2009

Tagged Under : ,

La plate-forme Moodle est vraisemblablement la mieux positionnée dans le marché des plates-formes de e-learning parce qu’elle vise l’interopérabilité et la connexion avec d’autres systèmes. La version Moodle 2.0 devrait être livrée pour Noël 2009 !

Voici un billet réalisé par Geoffroi Garon, participant à distance au Moodlemoot Canada 2009. Retrouvez un résumé de la présentation de Martin Dougiamas, le fondateur de Moodle. Il est venu  présenter l’évolution de Moodle, de la version 1.0 à 1.9, mais surtout  faire connaître ce qui sera fait pour la tant attendue version Moodle 2.0.. Beaucoup de bonnes nouvelles !

Entre les tables numériques et le papier, quel est le meilleur support pour l’apprentissage ?

Filed Under (Rapports/enquêtes) by Christophe Gallego on 16-04-2009

Tagged Under : , ,

Entre les tables numériques et le papier, quel est le meilleur support pour l’apprentissage ? | InternetActu.net

James D. Hollan, professeur de sciences cognitives et d’informatique à l’université de Californie et sa collègue Anne Marie Piper du Laboratoire de cognition distribuée et d’interaction homme-machine ont étudié (.pdf), à l’occasion de la dernière conférence Computer Human Interaction, les interfaces multitouch et multiutilisateur, ces tables numériques où se projette l’information qu’on peut modifier du bout des doigts, à la manière dont le propose le logiciel Surface de Microsoft.

Les tables d’affichages multitouch deviennent de plus en plus abordables et leurs vertus dans le domaine éducatif semblent prometteuses de par leur potentiel d’interaction et de partage, mais qu’en est-il exactement de leur avantage pédagogique ? Peu d’études se sont intéressées aux avantages comparés entre le papier et ce type d’interfaces, dans le cadre de l’apprentissage collaboratif. D’où l’idée de comparer comment des étudiants réunis deux par deux interagissent avec des matériaux papier et des matériaux numériques présentant le même type d’exercice. Les tables numériques ont-elles d’autres atouts que leur nouveauté ?

Après avoir préparé les exercices et les matériaux pour garantir un cadre scientifique à l’évaluation, les chercheurs ont donc proposé des exercices similaires au format papier et au format numérique à une vingtaine d’étudiants. Leurs résultats soulignent combien les usages sont en fait différents : avec le papier, les étudiants complétaient leurs tâches de manière sérielle, alors qu’avec les tables numériques, ils les complétaient en mode parallèle, ce qui semble meilleur pour l’apprentissage. Avec le papier, les étudiants dessinent individuellement, alors qu’avec les tables d’interaction, ils peuvent dessiner en même temps. Le dessin devient d’ailleurs la technique d’échange principale des utilisateurs des tables numériques, qui favorise des échanges verbaux plus soutenus que chez les utilisateurs du papier. A l’inverse, ils prennent plus de notes écrites avec le papier qu’avec l’électronique, où ils se contentent plutôt d’abréviations (peut-être parce qu’ils n’avaient pas de stylets à leur disposition, remarque l’étude). Avec le numérique, les étudiants ont plus tendance à effacer les versions anciennes qu’avec le papier, où de nouvelles couches d’information s’ajoutent aux précédentes. Mais cela n’est pas un inconvénient majeur, car l’interface numérique permet de tout mémoriser. Sans compter que le numérique permet de dresser le journal de l’activité des étudiants (ce que le papier ne sait pas faire), qui devient un nouveau support pour le professeur, lui permettant de mieux comprendre erreurs et mode de compréhension de ses étudiants.

Sur papier, quand les étudiants étaient bloqués dans un exercice, ils avaient tendance à regarder la réponse sur le corrigé qui leur était fournie, alors qu’aucun étudiant utilisant la table n’a consulté le corrigé, préférant répéter l’activité pour trouver une solution au problème. Le faible coût et le faible risque à annoter un document numérique les encourage à interroger et explorer les différentes solutions, alors qu’avec le papier, apporter la bonne réponse semble plus important que d’interroger leurs compréhensions, ont constaté les chercheurs. Refaire une activité ou effacer une réponse incorrecte demande ainsi plus de temps et d’efforts avec le papier.

Au final, concluent les auteurs, les tables numériques peuvent apporter une expérience plus immersive et dynamique que le papier. Le dessin favorise le processus cognitif et permet de mieux comprendre et assimiler un concept abstrait. Le support numérique permet la répétition et l’autoexpérimentation que le papier ne permet pas. Reste qu’en comparant les résultats des étudiants à leur examen, la différence entre les modes d’apprentissages liés aux deux supports ne se fait pas sentir. Bien sûr, rappellent les auteurs en conclusion, l’objectif n’est pas de remplacer le support papier, mais de mieux comprendre comment la table ou d’autres usages numériques pourraient améliorer l’apprentissage. Même si, à lire l’étude, perce tout de même une vraie appétence à utiliser ces nouveaux supports pédagogiques.

Microblogging et éducation

Filed Under (Logiciels, Rapports/enquêtes, Web 2.0) by Christophe Gallego on 15-04-2009

Tagged Under : ,

Le dernier dossier d’actualités en date sur le site de l’INRP (Institut National de Recherche Pédagogique) concerne le recours aux blogs dans un cadre éducatif.

… Les outils de réseaux sociaux prennent de plus en plus d’importance. En 2006 sont apparues les plateformes de microblogging (ou microblogage, terme utilisé au Canada) : il s’agit de ces messages d’une longueur très limitée (140 caractères maximum en général) qui sont diffusés en temps réel sur ces plateformes organisées en réseaux. Chacun peut suivre les messages de qui il veut, sans qu’il y ait forcément de réciprocité. Chaque personne se constitue donc un réseau qui est unique, mais en lien avec une multitude d’autres réseaux. Le microblogging se situe entre la messagerie instantanée et le blog

Retrouvez le contenu en intégralité du dossier sur le site de l’INRP à l’adresse :

http://www.inrp.fr/vst/blog/2009/04/08/microblogging-education/

Le Printemps de l’Europe 2009

Filed Under (Non classé) by Christophe Gallego on 15-04-2009

En 2009, le Printemps de l’Europe rejoint l’Année européenne de la créativité et de l’innovation pour encourager un nombre maximal d’écoles à faire preuve de créativité et d’innovation au niveau européen.

Cette année, le Printemps de l’Europe se déroule du 25 mars au 9 mai 2009. Les écoles de tous types sont les bienvenues, du cycle préscolaire aux établissements de cycle secondaire supérieur ou professionnel. Le Printemps de l’Europe est également ouvert aux classes des organisations en charge d’activités extrascolaires et souhaitant développer et renforcer les compétences des élèves vis-à-vis du programme scolaire.

La campagne du Printemps de l’Europe offre également de nombreuses possibilités d’imaginer des débats en ligne et hors ligne sur la créativité et l’innovation, en cette année d’élections du Parlement européen.

Les établissements candidats peuvent dès maintenant s’inscrire sur le site www.springday2009.net

Pistes d’action :

  • organiser des événements spéciaux pour le 9 mai, journée de l’Europe ;
  • organiser des rencontres avec des personnalités ayant un lien avec l’Europe : un eurodéputé, un ancien ambassadeur ou tout autre personnage public qui connaît l’Europe et qui pourrait présenter son activité en faveur de l’Europe dans une classe ou un établissement.;
  • profiter des élections européennes en 2009 pour mieux faire connaître le fonctionnement des Institutions européennes dans votre établissement ;
  • participer à des concours du Printemps de l’Europe ;
  • participer à des débats en ligne ;
  • participer à des jeux ;
  • réaliser un film sur une ou des activités liées à l’Europe menées dans l’établissement ;
  • faire le lien avec l’Année européenne de la créativité et l’innovation qui constitue la thématique principale du Printemps de l’Europe 2009.

Enseigner le français avec les TICE

Filed Under (Non classé) by Christophe Gallego on 14-04-2009

Le recours aux TICE permet d’accéder à des œuvres, d’enrichir la lecture et l’écriture.

Le centre de documentation de la SDTICE a réalisé ce « mini-dossier » pour rappeler quelques activités durant ces manifestations. Il propose également quelques repères (œuvres numérisées, scénarios pédagogiques avec les TICE, éducation aux médias, exercices interactifs, usages du numérique…) en présentant les ressources disponibles sur quelques sites : Educnet, sites du CNDP, BnF et Forum des images, TV5 monde et RFI, sites associatifs, sites francophones. Enfin, il signale des publications récentes et un rapport sur l’emploi de la langue française dans le monde.

Savoir lire, écrire et parler le français conditionne l’accès à tous les domaines du savoir et l’acquisition de toutes les compétences. C’est le premier pilier du socle commun de connaissances et de compétences. Les TICE peuvent contribuer à cet apprentissage.

Calendriers, miroirs du ciel : un projet scientifique pour les écoliers

Filed Under (Non classé) by Christophe Gallego on 10-04-2009

A l’occasion de l’année mondiale de l’astronomie, La main à la pâte, en partenariat avec l’Agence spatiale européenne, élabore un projet pédagogique destiné aux classes de cycle 3 (de CE2 à CM2).

A travers le thème fédérateur des calendriers, le projet « Calendriers, miroirs du ciel et des cultures » permet d’étudier la mesure du temps, son histoire et son impact sur les sociétés d’hier et d’aujourd’hui, et de s’initier aux méthodes de l’astronomie. Les élèves étudient la course du Soleil dans le ciel, le cycle jour/nuit comme celui des saisons ou des phases de la Lune… tous ces phénomènes qui rythment et façonnent notre vie quotidienne. L’étude des calendriers grégorien, musulman, hébraïque, chinois … mais aussi des calendriers maya, gaulois, romain et révolutionnaire permet d’ancrer l’astronomie au coeur de l’histoire et des différentes cultures.

En s’appuyant sur les programmes de l’Education nationale, le projet met en avant une démarche d’investigation scientifique en articulation avec l’histoire, la géographie, la maitrise de la langue, les technologies de l’information et de la communication, les mathématiques et l’instruction civique. Les participants bénéficieront d’un guide pédagogique « clé en main » préfacé par Hubert Reeves, comprenant 11 séquences d’une heure et 9 séances optionnelles. Le guide est disponible gratuitement à l’adresse url :

http://www.lamap.fr/calendriers